dreamfly


A BCZ site

mais les chevaux toujours ont des noms étranges

J’écris mon essai franais et souhaiterait quelques révisions, s’il vous plat!

Franais n’est pas ma première langue et j’ai besoin d’aide s’il vous plat!J’ai écrit mon essai en passé compossé, imparfait, et un peu du conditionnel, mais je n’ai pas sr si j’ai utilisé les verbes correctement.Toute aide est appréciée! Merci beaucoup!Depuis mon enfance lisseur ghd j’aime les chevaux beaucoup et je toujours voulais les monter. La première fois j’ai eu la chance pour faire du cheval, j’avais seize ans. Je cherchais longtemps pour une écurie où je pourrais faire du cheval et n’est pas cher aussi. J’avais la fort envie y aller et j’étais très heureuse quand j’ai trouvé une écurie pas loin de chez moi – une demi-heure seulement !

Il était un peu cher mais ce n’est pas grave. Le week-end après je l’ai trouvé, j’y allais avec ma mère, ma sur, et mon petit frère. J’étais très excité et je ne peux pas attendre ! J’habillais une longue chemise bleue avec un jean bleu et des baskets noirs, comme mon frère, mais sa chemise était rouge plus courte que la mienne et il habillait des baskets blanches. C’était un bon jour ; il y avait du soleil, un peu des nuages blancs et une légère brise. Quand nous avons arrivé, on peut sentir l’odeur du crottin de cheval près d’écurie, mais j’étais tellement excité alors je m’en fichais !Après nous avons payé, les valets d’écurie apportaient les chevaux. Je suis montée le cheval avant tout le monde et me valet d’écurie m’a dit que le nom de mon cheval est Wrangler .

C’est un nom bizarre pour un cheval, mais les chevaux toujours ont des noms étranges ! Wrangler était beau et calme et je l’aimais beaucoup ! Sa fourrure était brune et blanche, ses yeux étaient larges et des profondes couleurs bruns, et il avait des cheveux d’or. Il avait l’air intelligent aussi et quand je le parlais, il toujours tournait ses oreilles ghd pas cher à moi. Il était très gentil et toute ma famille l’aimait.Quand les touts montaient leurs chevaux, nous suivions un sentier dans une grande forêt. Il faisait un peu plus frais dans la forêt que sous le soleil. Nous marchaient dans une ligne droite sur le sentier qu’était la terre ou quelquefois il faisait du pavé ou du béton dans les lieus où les gens marcheraient ou feraient des vélos. Alors que les chevaux marchaient sur du pavé ou du béton, on entendrait la bruit des sabots ; c’est un bon son.http://www.stylerslisseur.com/

October 24th, 2012
Topic: Journal Tags: None

≡ Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.